Un avis sur les différentes formes de méditation : pleine conscience, zen, transcendantale…

La méditation, c’est formidable mais aussi très compliqué. Je me suis lancé dedans il y a peu et non sans mal. N’étant pas suffisamment compétente dans le domaine, j’ai demandé à Fab, du blog devenirmentaliste.fr, d’écrire un article sur le sujet. Bonne lecture!

 

La méditation existe depuis des milliers d’années. Elle s’est complexifiée, elle s’est diversifiée en plusieurs courants, en plusieurs méthodes, avec des techniques différentes et des objectifs différents. Aujourd’hui, il existe la méditation de pleine conscience, la méditation zen, la méditation transcendantale, la Mindfulness, la méditation Vipassana, tibétaine, sonore, la méditation guidée, la relaxation, etc… 

Mais, au-delà de toutes ces techniques utilisées, c’est l’objectif visé qui est le plus important quand on entame une démarche de méditation. En fait, il n’y a pas de bonne ou mauvaise méditation. Chacun doit trouver le type de méditation qui lui convient. C’est pourquoi je vous exposerai ici les principaux et différents types de méditations qui existent. 

Si vous vous intéressez au sujet, gardez en tête que vous êtes libre de changer de méthode ou même d’arrêter sa pratique quand vous le désirez. Mais continuez la pratique si cela vous aide !

 

La Mindfulness (MBSR)

La méditation Mindfulness de Jon Kabat-Zinn, comme elle est souvent présentée en Occident, est une série d’exercices de méditation, relaxation et sophrologie qui ont pour but d’apprendre à gérer le stress, la douleur, la maladie, l’angoisse et la dépression.

Elle est présentée la plupart du temps sous la forme de 8 séances espacées d’une semaine.

La MBSR se base sur la pleine conscience (dont on va parler ci-dessous) et est une application de la méditation bouddhiste.

Livres à lire sur le sujet :

mbsr
>clique<
mindfullness
>clique<

 

 

 

 

La méditation pleine conscience

La pleine conscience ne correspond pas non plus réellement à un type particulier de méditation. Elle est très proche de la Mindfulness, les deux méthodes sont d’ailleurs souvent confondues. Elle permet de s’initier à la méditation sans vraiment tomber dans l’introspection !

La méditation de pleine conscience consiste à porter son attention sur le moment présent, de façon intentionnelle, moment après moment, à réorienter son attention sans jugement de valeur soit de façon ciblée, vers un ou plusieurs éléments du présent (sur ses sensations, sur sa respiration ou tout autre phénomène psychologique tel que la douleur, ou le bien-être). Soit de façon non-ciblée, en tournant ses sens vers les éléments de l’instant présent, au fur et à mesure de leur apparition (bruits, pensées, souvenirs, température ambiante, projets, sentiments, position du corps…)

Contrairement aux idées reçues, la méditation de pleine conscience ne consiste pas à ne penser à rien. En se mettant à l’écoute du présent et de ses propres sensations, le méditant explore la structure de ses habitudes.

Les pensées ayant un impact majeur sur notre sensation de bien-être et nos décisions quotidiennes, la méditation de pleine conscience, en mettant le pratiquant dans une prise de conscience directe avec ses sensations au moment présent, a un effet, au moins, d’apaisement mental.

Christophe André, par exemple, est devenue une référence et a écrit de très nombreux livres sur la méditation de pleine conscience. Il utilise même cette méditation dans le cadre de la psychiatrie.

Livres à lire sur le sujet :

mediter-jour-apres-jour
>clique<
méditation 123
Programme francophone en ligne d’initiation à la méditation de pleine conscience en 4 semaines

 

 

 

La méditation Zen (zazen)

bouddha méditationLa méditation zen, ou Zazen, correspond à la méditation assise.

C’est la pratique grâce à laquelle le Bouddha s’est éveillé, il y a 2600 ans.

 

Le zen vient du Japon. Il y a un aspect très « rituel » typique aux japonais. Il semble important d’associer la pratique de zazen avec la lecture de textes afin de comprendre vraiment la démarche globale du zen.

La méditation zen constitue le cœur du zen, avec une attention précise portée à la posture, à la respiration et à l’apparition/disparition des pensées. Quand des pensées apparaissent, on les laisse passer comme des nuages dans le ciel et on revient à soi-même.

La pratique régulière de la zazen permet en premier lieu d’apaiser, de clarifier l’esprit et de créer une véritable stabilité de l’être au milieu des tourments de l’existence. Le secret du Zen consiste à s’asseoir (souvent face à un mur pour être face à soi-même), simplement, sans but ni esprit de profit, dans une posture de grande concentration.

C’est une des formes de méditations les plus saines… et les plus zen !

Livres à lire sur le sujet :

meditation zen
>clique<
zazen
>clique<

 

La méditation Transcendantale (MT)

La méditation transcendantale, souvent abrégée en MT, c’est une marque déposée correspondant à une technique de relaxation et de développement personnel. Cette méthode est dérivée d’une pratique indienne spirituelle introduite en Occident en 1955 par Maharishi Mahesh Yogi.

Elle est enseignée à six millions de personnes de par le monde. L’organisation de Maharishi Mahesh Yogi, qui gère la méditation transcendentale mais aussi des écoles et des universités telles que la Maharishi University of Management et des Centres de médecine ayurvédique, est appelée généralement Mouvement de Méditation transcendantale.

Dans certains pays, ce mouvement est considéré comme une secte. En effet, il se vend comme une pilule magique, un remède facile, rapide, qui améliore tous les aspects de la vie des participants en apprenant à diriger l’esprit vers la conscience pure.

Cela consiste à méditer deux fois 20 minutes par jour. Il y a un mantra secret et personnel choisi par un enseignant que les participants se répètent. Le principal problème est que c’est souvent le même mantra qui est choisi, ce qui n’en fait pas forcément une forme de méditation des plus saines.

L’effet sur la santé de la méditation transcendantale n’est pas scientifiquement démontré à ce jour. Les recherches existantes sur le sujet ne démontrent pas une efficacité supérieure à celles des autres formes de méditation.

Livres à lire sur le sujet :

>Clique<
mt méditation transcendantale
>Clique<

 

 

 

 

 

La méditation Vipassana

La méditation Vipassana est considérée comme la plus ancienne technique de méditation bouddhiste.

Elle consiste à prendre chaque phénomène qui apparaît, physique ou mental, comme objet de méditation. Vipassana signifie « voir la réalité comme elle est ».

Pour une bonne méditation Viapssana, il y a plusieurs méthodes. Soit on observe simplement les phénomènes quand ils apparaissent. Soit on scanne le corps en suivant un ordre précis (au choix, mais toujours le même), en observant les sensations présentes et en développant l’équanimité par rapport à celles-ci (ne pas juger mais juste constater).

Livres à lire sur le sujet :

vipassana2
>clique<
vipassana
>clique<

 

La méditation tibétaine

La méditation tibétaine de base se divise en 2 parties :
Chiné, la pacification du mental (donc la concentration)
Lhaktong, la méditation analytique qui permet d’étudier le fonctionnement de notre esprit.

Si les tibétains sont ouverts à transmettre la pratique de Chiné à n’importe qui, les pratiques avancées sont plus complexes. Elles se font sous forme de rituels et utilisent des supports tels que des divinités. On ne peut donc pas la pratiquer comme ça, tout seul chez soi, sans être vraiment initié à la culture bouddhiste.

Les tibétains séparent deux pratiques. La première est liée au mental et a pour but de développer l’amour et la compassion en utilisant les six vertus que sont la générosité, l’éthique, la patience, l’effort enthousiaste, la concentration et la sagesse. La seconde est liée à l’esprit et a pour but de réaliser la véritable nature de celui-ci.

Contrairement à ce qui est transmis dans la Zazen et la méditation Vipassana, les tibétains ne séparent pas la méditation du reste de leurs pratiques. Si vous désirez apprendre la méditation tibétaine et dépasser le stade de Chiné, une implication et un investissement personnel profonds dans les valeurs tibétaines seront nécessaires.

Matthieu Ricard, figure française éminente, est plus proche, quant à lui, de la méditation tibétaine. Un livre que je vous conseille vivement : Le Moine et le Philosophe. Un fils (le moine) et son père (le philosophe académicien) débattent du sens de la vie: une lecture qui fait grandir!

Livres à lire sur le sujet :

https://amzn.to/2uMaYPP
>clique<
tibétaine2
>clique<

 

La méditation sonore

La méditation sonore utilise un instrument, de la musique ou tout simplement la voix (sous forme d’un son ou d’un mantra) comme objet de méditation.

Même si certains objets sont souvent dédiés à cette utilisation, comme le bol de cristal, tout instrument de musique peut toucher profondément et avoir un effet direct sur les cellules du corps ou sur le fonctionnement du cerveau.

Le son peut être un outil thérapeutique puissant qui permet de calmer l’esprit, d’apaiser les turbulences émotionnelles ou de susciter un état de détente profonde ou de conscience modifiée.

Livres à lire sur le sujet :

méditation sonore
>clique<

Les Méditations Actives de Osho

Osho est considéré par certains comme l’un des plus grands maîtres spirituels. Mais par d’autres, il est considéré comme un dangereux charlatan (sa fortune à sa mort avait été estimée à un milliard de dollars).

Il a compris que les occidentaux des années 70 n’étaient pas prêts à comprendre les enseignement car ils étaient trop « mentaux ».

Il a donc créé une série de méditations spécifiques pour les aider à se libérer du stress et des émotions perturbatrices. Ces méditations se font en mouvement, avec de la musique, et aident à « nettoyer » cette machine extraordinaire qu’est le cerveau humain.

Livres à lire sur le sujet :

osho
>clique<
osho
>clique<

 

 

 

 

 

Le Yoga

Beaucoup de gens découvrent la méditation grâce au yoga.

La méditation pratiquée dans le yoga en Occident est souvent un mélange de plusieurs de ces pratiques, ce qui est parfait pour qui ne s’intéresse pas forcément à cette philosophie.

La vision occidentale du yoga a presque toujours un but de transformation (détente, relaxation ou soin) ou d’union (du corps et de l’esprit), contrairement à la Zazen ou à la méditation Vipassana, par exemples, qui n’ont pas pour but de modifier ce qui est.

Livres à lire sur le sujet :

yoga
>clique<
yoga
>clique<

 

La méditation guidée

La méditation guidée consiste, comme son nom l’indique, à se laisser guider par une voix.

Elle peut avoir un but de relaxation, thérapeutique, d’hypnose, de motivation, de détente, de nettoyage émotionnel, ou tout simplement de bien-être. On peut évidemment créer une méditation guidée à partir de tous les types de méditation cités ci-dessus.

L’avantage de la méditation guidée, c’est qu’on a besoin d’aucune connaissance préalable pour s’y mettre. Comme le terme l’indique de lui-même, il suffit de se laisser guider par la voix ou les mots du fichier utilisé.

Comme une sorte de coaching, la méditation guidée a tendance à motiver davantage que la méditation solitaire : il est souvent plus facile de recevoir des instructions que de s’obliger soi-même à se concentrer.

D’ailleurs, beaucoup de pratiquants confient qu’ils arrivent bien mieux à se relaxer et à se concentrer sur leurs perceptions lorsqu’ils se laissent guider que lorsqu’ils méditent seuls.

Aussi, comme la méditation implique un réapprentissage de la respiration et de la posture, il est judicieux de recevoir un protocole avant de s’y mettre seul.

La méditation peut aussi être guidée par un CD ou un MP3 audio.

A écouter sur le sujet :

méditation guidée
>clique<
méditation guidée
>clique<

 

 

 

 

 

 

La relaxation

Exercée dans le cadre des médecines douces, par des praticiens expérimentés, la relaxation n’est malgré tout pas reconnue officiellement en France.

La relaxation est un moyen d’entrer en contact avec un état de détente. Elle constitue une manière de se relier à son intériorité, par le biais d’un travail sur la respiration, sur la prise de conscience et la détente de toutes les parties du corps, ainsi que sur la visualisation.

Lorsqu’elle est pratiquée régulièrement, la relaxation apprend à être à l’écoute de son corps, de ses émotions et de son mental. Lorsqu’elle est pratiquée dans les règles de l’art, la relaxation permet de modifier les schémas négatifs, d’apprendre à gérer ses émotions et de diminuer le stress.

Livres à lire sur le sujet :

relaxation
>clique<
relaxation
>clique<

 

Différence entre relaxation et méditation

La méditation c’est examiner, réfléchir profondément sur un sujet.

La relaxation est le relâchement d’une tension musculaire destinée à provoquer la détente psychique.

La principale différence entre relaxation et méditation c’est que la méditation induit un état de relaxation, alors que la relaxation n’induit pas forcément un état de méditation.

Conclusion sur la méditation

Voilà, j’espère vous avoir expliqué les différentes techniques de méditation, et pourquoi pas vous avoir donné envie de prendre des cours de méditation. Dites-moi dans les commentaires si vous y voyez un peu plus clair ! 😉

Cet article n’était pas un tuto sur la méditation mais si vous voulez apprendre à méditer ou, au moins, savoir comment faire, n’hésitez pas à regarder sur Amazon les livres et les audios qui correspondent à la forme de méditation qui vous donne le plus envie.

Pour ma part, j’ai découvert la méditation dans mes cours de yoga et j’aimais bien la méditation guidée, de pleine conscience, avec tout de même un son. J’adorais le bruit du bol tibétain !

Vous aurez aussi sans doute besoin d’un coussin de méditation pour pratiquer dans les conditions idéales. Parce que lorsque l’on débute, il est difficile de faire abstraction de certaines douleurs mal placées!

Coussin de méditation :

coussin méditation
>clique<

 

 

 

 

 

 

Enfin, si vous voulez vous mettre à la méditation, je vous propose quelques guides pour débuter :

>clique<

Ou encore…

méditation facile
>clique<
>clique<

 

clés de la méditation
>clique<

Pour davantage de choix : regardez la boutique en ligne.

 

Voilà, je tiens à remercier Alice de Mon Humble Avis pour m’avoir permis d’écrire cet article invité sur la méditation et comment méditer. Si vous voulez en savoir plus, sachez que j’ai écrit aussi sur la méditation sur mon blog Devenir Mentaliste. Cela s’intitule : Comment méditer simplement ?

A bientôt !

Fab le mentaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image